Qu’est ce que le Viêt Tài Chi

Un chemin vers l’accomplissement complet de soi.

Grâce à ses techniques très diversifiées, le Viêt Tài Chi convient à tout le monde. Les personnes âgées le pratiqueront comme art de bonne santé. Les hommes d’action y découvriront une surprenante source d’énergie … Les médecins peuvent prescrire, selon le cas, certains de ces mouvements comme complément thérapeutique. Le Viêt Tài Chi est un trait d’union entre toutes les disciplines d’art martiaux et sportives. Ainsi, les disciplines d’arts martiaux peuvent utiliser les mouvements du Viêt Tài Chi comme préséance à l’entraînement. Les ceintures noires de toutes disciplines y découvriront l’âme profonde des Art Martiaux ….

La particularité du Viêt Tài Chi est que chaque mouvement peut s’exécuter séparément « Khi Cong » du reste et qu’il correspond à un point précis d’un méridien et d’une méthode respiratoire appropriée. On peut pratiquer le mouvement choisi lentement pour apporter le calme et la détente ou de façon dynamique pour stimuler le corps.

Chaque mouvement est le support physique d’une pensée philosophique ou d’un principe mental. Par la beauté des gestes, sa respiration spécifique, ses effets bénéfiques agissent puissamment sur chaque méridien et chakra. Le Viêt Tài Chi constitue une approche inédite à la réalisation de l’homme épanoui et lucide. Ainsi, le corporel et le mental sont harmonieusement reliés.

Le Viêt Tài Chi est l’Art du Mieux Etre, la force de la souplesse

Légende et Symbolisme de la Fleur de Lotus

La fleur de lotus est considérée comme l’une des plus belles fleurs du monde et son parfum est subtil. En 1951, l’une des trois graines d’un lotus vieux de 2.000 ans découvert dans de la Préfecture de Chiba (Japon) a fleuri. Depuis, elle est connue pour être “la plus ancienne fleur du monde” ; symbole de fécondité.

La Fleur du Lotus et le Bouddhisme

Le lotus représente la possibilité pour tout être humain de parvenir à l’état de bouddha quelles que soient les conditions de vie, tout comme la fleur de lotus poussant dans un étang boueux. Le fait que le lotus soit en même temps fleur et fruit symbolise la simultanéité de la cause et de l’effet au sein de l’existence. Le lotus blanc représente la perfection spirituelle du Bouddha, cette couleur résume en elle toutes les autres.

Le caractère sacré attribué au lotus s’explique principalement par la pureté de ses fleurs jaillissant de la saleté des eaux stagnantes ! C’est pour cela que dans la religion bouddhiste on l’assimile à la pureté du Bouddha, car la fleur s’épanouit, immaculée au-dessus des eaux si troubles ou polluées soient-elles. Selon la légende, à chaque pas que Bouddha faisait lorsqu’il était enfant, une fleur de lotus surgissait à ses pieds. Outre le pouvoir de création et la compassion, le lotus symbolise la connaissance qui, au fur et à mesure des réincarnations, permet d’atteindre le Nirvana.

Les symboles au service de l’art

Le lotus en tant que symbole puissant de l’art bouddhique a eu une grande influence sur les peuples pratiquants le bouddhisme. Cette influence est notamment présente dans les arts décoratifs traditionnels. Plante bénéfique par excellence on la retrouve représentées sur des objets usuels, dans l’architecture et également en décoration murale et picturale. Le lotus est parfois le symbole d’un couple heureux parce que ses fleurs s’épanouissent parallèlement à ses fruits (male + femelle = par extension le couple). Quand on le représente avec le poisson il est symbole d’opulence matérielle. Une scène reprenant un enfant et un lotus véhicule l’annonce d’une naissance précieuse. Bref autant de présages qui ont multiplié la présence des lotus dans les arts.

Les couleurs de l’écusson

Rouge : le cœur / le soleil / la combativité

 Jaune : la rate / pancréas / la terre / l’harmonisation

 Noir : les reins / l’eau / le sérieux et la détermination

 Bleu-vert : le foie / le bois / bonté

 Blanc : les poumons / le métal / la pureté / symbole de toutes couleurs